Le Cloud Computing c'est quoi !

Le terme « Cloud » a été vulgarisé au niveau des entreprises ainsi que de grand public,
Le « cloud » en langue anglaise signifie « nuage » comme légèreté, protection, capital vie par ses particules d'eau qui pour nous sera nos informations
Nous sommes dans la confusion,entre les diverses significations que l'on peut donner.
Le Cloud est précisément le Cloud Computing qu'on peut traduire par informatique dans les nuages.

À cette heure le Cloud Computing est devenu une marque markéting qui attire, mais réellement sans en comprendre le sens réel et les conséquences à la longue.
Dans le Cloud Computing on trouve aussi les services informatiques gratuits ...comme :
une messagerie (Free, Hotmail, Gmail...) ?
Des espaces de stockage (mega, DropBox, Google Drive...) ?
Une suite bureautique (Office 365, Google Docs) ?
Du partage vidéo (YouTube, Dailymotion) ?
Des réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn, Viadeo...) ?



Le Cloud : un besoin
L'informatique de nuage est un type d'informatique basée sur Internet qui fournit des ressources de traitement d'ordinateur partagées et des données aux ordinateurs et à d'autres périphériques sur demande.
C'est un modèle pour permettre omniprésent, accédez sur demande à un pool partagé de ressources informatiques configurables (par ex., les réseaux informatiques, les serveurs, le stockage, les applications et les services),
qui peut être rapidement approvisionné et sans une intervention humaine. L'informatique de nuage et les solutions de stockage fournissent aux utilisateurs et aux entreprises avec les capacités différentes de conserver et traiter leurs données dans les centres de données tiers ou dans votre réseau privés que vous créer vous-même.
Les données en cloud peuvent être localisé dans divers endroits de la planète elles peuvent être aujourd'hui en France et demain dans d'autres zone de stockage en Allemagne.
L'informatique de nuage compte sur le partage de ressources d'accomplir la cohérence et l'économie d'échelle

Cloud : origine et définition
L’origine du concept du Cloud provient du fait que les informaticiens symbolisent Internet sous la forme d’un nuage
dans leurs schémas.
Symbolisation par les informaticiens de l’accès à Internet
L’émergence des ASP (Application Service Provider, fournisseur de services d’applications) dans les années 90 est un
moment important dans l’émergence du Cloud Computing.
Ils prônaient un accès à des applications au travers d’une interface web avec une location de l’application, ceci afin d’éviter aux clients la complexité de la gestion des logiciels.
Salesforce.com, acteur important de ce secteur, est lancé en 1999. Il est le premier site à proposer des applications
d’entreprise à partir d’un simple site web standard et au travers d’un navigateur web. Amazon.com, autre acteur
important du Cloud Computing, lance Amazon Web Services en 2002 en mettant à disposition des ressources liées à
son informatique et ses centres de données (voir chapitre Architecture de service).
Mais le Cloud n’a pas été nommé immédiatement ainsi et la première définition a pris du temps.
La première version de la définition du NIST (National Institute of Standards & Technology) date de juillet 2009.
La version finale date de janvier 2011.

La définition du NIST pour le Cloud Computing s’appuie sur les critères suivants :
cinq caractéristiques essentielles, trois modèles de services, quatre modèles de déploiement.

Les cinq caractéristiques essentielles :
Le service doit être en libre-service à la demande.
Il doit être accessible sur l’ensemble d’un réseau.
Il doit y avoir une mutualisation des ressources.
Il doit être rapidement élastique (adaptation rapide à une variation du besoin).
Le service doit être mesurable (mesure et affichage de paramètres de consommation).


Le NIST distingue trois modèles de service :

Le logiciel en tant que service (Software as a Service - SaaS) : un logiciel loué, à la demande, chez un fournisseur externe.

La plateforme en tant que service (Platform as a Service - PaaS) : une plateforme qui propose une solution logicielle de développement.

L’infrastructure en tant que service (Infrastructure as a Service - IaaS) : une solution de mise à disposition d’une infrastructure informatique (ressources matérielles virtuelles ou serveurs).

Le NIST distingue quatre modèles de déploiement :

Le Cloud public (ouvert au grand public).
Le Cloud privé (au sein d’une même organisation).
Le Cloud hybride (composition de deux ou plusieurs types de nuages).
Le Cloud communautaire (réservé à une communauté).

Les Modèles de déploiement

1. Cloud public
En tant qu’utilisateurs personnels, nous accédons via des services à des données stockées chez des
fournisseurs/hébergeurs avec qui nous avons contractualisé le service et les niveaux de service associés.

Ces fournisseurs/hébergeurs ayant une accessibilité directe sur l’Internet, nous parlons alors de Cloud public.
Cloud public = Internet !
Exemples : les réseaux sociaux, notre messagerie privée,

2. Cloud privé
De nos jours, une organisation peut être en possession de son propre système d’information (réseaux, serveurs et
logiciels). Elle peut proposer, de la même manière que pour des services publics, d’accéder à des services cette
fois-ci dit « maison » avec un stockage des données en interne et des niveaux de service définis. Nous parlons
alors de Cloud privé.
Il est possible si nous avons les capacités de mettre en place notre propre Cloud privé au sein de nos foyers.
Cloud privé est réalisé via une connexion virtuelle sécurisée (VPN ou Virtual Private Network)
Cloud privé = réseau interne !

3. Cloud hybride
De nos jours, l’informatique est communicante et les systèmes d’informations sont connectés.
En exemple notre messagerie qui permet d’envoyer des messages au sein de notre entreprise, mais aussi vers des
utilisateurs du Cloud public ; nous parlons alors de Cloud hybride.

4. Cloud communautaire
Imaginons des organisations avec des Clouds privés interconnectés sans ouverture vers l’extérieur et nous parlons
alors de Clouds communautaires. Comme les réseaux extranet, mais ici, on parlera de Cloud communautaire via des connexions VPN.
 
 
Contact
Facebook